Partagez | .
 

 (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carnet de Bord
► CAMP: Bien
► PERSONNAGE: Megara
► EMPLOI: Serveuse au Granny's
Joueuse ● MEGARA

₪ Messages :
237
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
I'm miss missing you, now and then

MessageSujet: (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki   Dim 17 Nov - 0:56

Je suis Matthew J. Adams

Mon groupe est celui des Conteurs

Mon avatar est Jared Padalecki

Je fais parti du Bien
Matthew J. Adams

✔ LIBRE ❒ RÉSERVÉ ❒ PRIS
DESCRIPTION PERSONNAGE

Hercule est né à Fairyland, dans le Royaume antique. Né d'un amour hors mariage, il fut élevé par sa mère, sans connaitre l'identité de son père. Cependant, dès la naissance, il fut doté d'une grande force physique, une force incroyable. Devenu adulte, il partit à la recherche de ses racines, et les trouva au coeur du château de Thèbes. Il y découvrit que le roi de Thèbes, Zeus, était son véritable père, et passa un pacte avec lui. S'il arrivait à atteindre le statut de "Héros" de par ses actes, il serait reconnu comme seul et unique héritier de Thèbes. Hercule quitta alors Thèbes pour entamer un entrainement de héros. Parcourant les royaumes, il tua bêtes féroces, dragons et géants, sauvant les villages et les damoiselles en détresses, déterminé a devenir un véritable héros. Trois ans plus tard, il revint à Thèbes, et c'est là qu'il la rencontra. Megara. Pendant trois ans, il n'avait pensé qu'à son but, mais lorsqu'il la vit, il en oublia presque ce pourquoi il était revenu à Thèbes. Ces boucles brunes, ce regard malicieux, cette moue sur ses lèvres, le rendirent fou. Amoureux fou d'elle, de cette femme qui lui refusait tout, indifférente à son charme. Et puis il rencontra le Ténébreux, qui lui proposa un marché. S'il acceptait d'abandonner sa force physique et son ambition de devenir un héros, il ferait en sorte que Megara tombe amoureuse de lui. Mais Hercule refusa vivement, et mit en colère Rumplestilskin. Quelques jours plus tard, il trouva Megara avec le Ténébreux, et ce dernier menaça de tuer la jeune femme s'il ne lui cédait pas sa force. Vaincu, et terriblement amoureux, il échangea le coeur de Megara avec sa force et le rendit à celle qu'il aimait. Affaiblit sans sa force qui lui était vitale, il tomba gravement malade, mais le cacha. Mais le destin était contre lui. Peu de temps après, un rocher se détacha de la côte et tomba sur Megara, qui était promise a mourir écrasée s'il ne la sauvait pas. Par amour pour elle, il utilisa le reste de ses forces pour soulever le rocher, et se sacrifia, car c'était ses dernières forces. Sauvée, Megara le vit s'éteindre sous ses yeux. La dernière chose qu'il vit, c'était le visage plein de larmes de Meg, il sentit sa main effleurer sa joue et lui dire qu'il était devenu un héros. Et puis tout s'éteignit.

Lorsqu'Hercule se reveilla, il fut étonné d'être encore en vie. Mais la réalité le rattrapa très vite. Il était en vie, mais gravement malade et très affaibli. Il se rendit au palais de son père, et lui demanda de l'aide. Ce dernier lui accorda, et après une année à se remettre de ses blessures et maladies, il décida, malgré le fait que c'était dangereux, de partir à la recherche de Megara, qui le croyait mort. Problème, cette dernière avait complètement disparue. Il voyagea des jours et des jours à travers les royaumes pour tenter de la retrouver, mais il n'y parvint jamais. Seul, perdu et malade, le héros n'avait plus rien d'héroique, et parvint a se refugier dans un royaume qu'il ne connaissait absolument pas, le royaume de Blanche-Neige. Abattu et trop fatigué pour reprendre la route, il s'arreta dans un petit village, pour la nuit. Ce jour là, la malédiction de l'Evil Queen s'abattit sur le royaume, emportant Hercule à Storybrooke.  A Storybrooke, Hercule est Matthew Jeremy Adams, un homme atteint d'un cancer, qui passe sa vie à l'hopital de Storybrooke, autant pour se faire soigner que pour travailler : il y est infirmier, et habite dans un tout petit appartement juste à côté. Il n'a ni famille, ni amis. Après qu'Emma eut levé la malédiction, Matthew est de nouveau abattu, car il pense que Megara est restée dans leur monde, et qu'il ne retrouvera jamais la femme a qui il n'a jamais pu dire qu'il l'aimait.

June Bennett FEAT NINA DOBREV

June Bennett est Megara, la femme dont Hercule est amoureux. Il l'a perdue après qu'elle ait cru qu'il était mort, elle a fuit son royaume. Il ne sait pas qu'elle est à Storybrooke, et qu'elle aussi, est amoureuse de lui, et qu'elle a encore le coeur brisé de l'avoir perdu. Elle n'arrive pas à l'oublier, et l'aime toujours, elle n'arrive pas a faire son deuil. Arriverons t-ils à se retrouver?






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de Bord
► CAMP: Le Mien, quel autre ?
► PERSONNAGE: Peter Pan
► EMPLOI: Maître de Neverland, des Ombres, Chef des Garçons Perdus
Modérateur ● PETER PAN

₪ Messages :
263
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
  • à Neverland
₪ Coeur :
Il n'y a que toi qui puisse lui donner ce rythme si naturel...

MessageSujet: Re: (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki   Mar 10 Déc - 20:39

Scénario validé miss
Pense à faire réserver ton avatar ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de Bord
► CAMP: Bien
► PERSONNAGE: Megara
► EMPLOI: Serveuse au Granny's
Joueuse ● MEGARA

₪ Messages :
237
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
I'm miss missing you, now and then

MessageSujet: Re: (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki   Sam 14 Juin - 15:33

Scénario abandonné au dernier recensement, a remettre dans les scénarios non pris s'il vous plait madames et messieurs les admins !  
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Carnet de Bord
► CAMP: Bien
► PERSONNAGE: Megara
► EMPLOI: Serveuse au Granny's
Joueuse ● MEGARA

₪ Messages :
237
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
I'm miss missing you, now and then

MessageSujet: Re: (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki   Sam 14 Juin - 17:02

Retour à la maison
Matthew & June


Ce RP a été fait avec l'ancien membre qui jouait Matthew, je voulais le poster là afin que le joueur ou la joueuse qui s'intéressera au personnage dans le but de l'incarner puisse se faire une idée de l'avancement de l'histoire entre Matthew et June. La scène se passe après l'épisode 21 de la saison deux de la série, lorsque plusieurs des personnages de Storybrooke se font aspirer par le haricot magique lancé par Tamara, après avoir tiré sur Neal. June et Matthew se retrouvent tout deux sur la plage avec les autres, à Fairyland.


POV Matthew
Pour être honnête, Matthew ne pouvait se sentir plus coupable sur le moment. Neal était blessé, et il ne semblait pas être en très bon état. Etant infirmier, Matthew devrait se précipiter vers lui et lui porter secours. Cependant, il était comme pétrifié. Ses membres étaient lourds et il n'arrivait pas à les bouger. Il se sentait faible, très faible. Il ne pouvait rester là, pourtant. Et après avoir regroupé toutes ses forces, il se redressa et s'assit dans le sable. Il espérait qu'il arriverait à se récupérer bientôt et qu'il pourrait aller prêter son aide. Il se sentait en colère. En colère de ne pouvoir faire ce qu'il voulait. Lui qui, auparavant, pouvait soulever n'importe quel rocher avec autant de facilité que s'il s'agissait d'une feuille de papier, se retrouvait exténué après le moindre effort. Mais c'était sa faute. Il avait choisit. Par amour pour une femme qu'il ne reverrait probablement jamais. Devait-il regretter ? Parce qu'il ne regrettait rien. Il l'avait sauvée, et c'était tout ce qui lui importait. Il espérait que pendant les 28 dernières années, Megara avait vécu heureuse. Il espérait qu'elle avait trouvé quelqu'un de bien, qui l'avait aimée autant qu'elle le méritait.
Assis au bord de l'eau, à la limite du sable mouillé, Matthew était perdu dans ses pensées. Non seulement il était faible, mais il était toujours malade. Et loin de Storybrooke, il ne pourrait pas être soigné. Et sans soins, son cancer se développerait et il s'affaiblirait de jour en jour jusqu'à ce qu'il succombe. Aussi seul soit-il, il ne voulait pas mourir. Mais il n'avait aucun moyen de rentrer à Storybrooke. La femme possédant le haricot ne semblait pas être là, et il ne savait rien des portails. Avec un long soupir, il prit sa tête entre ses mains et ferma les yeux. Penser ne faisait qu'accentuer son mal de tête. Il devait se reposer, et reprendre autant de forces que possible, même s'il savait qu'elles ne dureraient pas. Devait-il demander de l'aide ? Agir égoïstement alors que quelqu'un d'autre risquait de succomber  à ses blessures ? Il finit par se résigner. Il ne demanderait d'aide à personne et se débrouillerait avec ses propres moyens.

POV June
June soupira. Après avoir quitté James sur la plage d'à coté de là où ils avaient atterris, elle avait décidé de retourner la où se trouvait tout le monde, pour voir s'ils avaient un moyen de retourner à Storybrooke. Elle n'avait qu'une envie, rentrer chez elle, dans son petit appartement confortable, et dessiner jusqu’à l'aube. Le soleil menaçait désormais de se coucher, mais il faisait plus chaud, et le vent été tombé. Elle entendait les vagues caresser la rive, et ce bruit l'apaisait, mais elle voulait vraiment rentrer chez elle.
Son vrai chez elle, elle savait qu'elle ne le reverrait jamais. Elle enleva son pull et le fourra dans sa sacoche, appréciant la fraicheur sur ses bras nus... Elle aimait bien la mer, mais pas ici. Ce monde ici, il lui rappelait trop ce qu'elle avait perdu. Qui elle avait perdu. Ce n'était pas parce qu'aujourd'hui la douleur s'était atténuée qu'elle n'était plus. Oh non, elle ne pourrait jamais l'oublier. Avec l'humidité de l'air de la plage, les cheveux de June avaient bouclés et ils ondulaient doucement dans son dos sous la faible brise marine.
Storybrooke, c'était pour elle un nouveau départ, dans un endroit où la magie ne peut pas vraiment lui faire de mal, et où les gens autour d'elle sont protégés. Elle avait fait la paix avec son passé, avait apprivoisé son nouveau elle, elle était désormais June Bennett, la fille qui avait perdu l'amour de sa vie, mais qui essayait de s'en sortir. Évidemment, lorsque la malédiction avait été levée, elle avait pleuré des jours durant. Et pourtant, elle s'était jurée d'être forte, par respect pour lui?
Mais elle n'avait pas pu retenir ses larmes lorsque ses souvenirs lui étaient revenus en pleine figure. Et puis elle s'était rappelée les bons moments. Il n'y en avait pas eut beaucoup, car ils avaient passé très peu de temps ensemble, mais il en avait eut. Son héros lui manquait plus que tout. Si sont identité de Megara avait "fusionné" avec celle de June, il lui manquait toujours une pièce au fond de son cœur. Hercule. Mais elle l'avait toujours dit, elle s'en sortirait, elle une damoiselle en détresse pleine de ressources.
Elle arriva enfin à la plage, et regarda un moment l'horizon, avant de se rendre compte que quelqu'un se tenait bien à l'écart du groupe qu'elle voyait au loin. Assit dans le sable, près de l'eau, il lui tournait le dos, mais il ne semblait pas très stable. Il tanguait ou tremblait, comme si il avait la tête qui lui tournait, elle ne voyait pas bien à cette distance, mais elle avait toujours été très observatrice et attentive.
Et personne du groupe ne semblait se rendre compte qu'il n’allait pas bien, ils étaient tous attroupés autour de Neal. Elle s'approcha de l'homme, et une fois qu'elle fut à quelques mètres de lui, elle lui demanda :

" - Excusez-moi, vous vous sentez bien? Vous tremblez. "

Et a ce moment la, il se retourna.

POV Matthew

Tout ce que Matthew désirait était de ne  pas se faire remarquer. Il se sentait vraiment très mal, mais il savait que Neal avait besoin d'aide plus que lui et il ne voulait pas monopoliser l'attention. Mais tout semblait aller bien pour le moment. Personne ne l'avait abordé, et il se remettait doucement de son mal de tête. Il avait apprit à maîtriser ces malaises, même si cela avait tendance à prendre du temps. Mais ses symptômes semblaient s'être aggravés ici. Peut-être était-ce parce que la magie était beaucoup plus forte dans ce monde.
Respirant calmement, et massant ses tempes d'un geste qu'il avait l'habitude de faire, Matthew n'entendit pas les pas qui s'approchaient de lui. De plus, le bruit des vagues et le sable les étouffaient. Il entendit soudain une voix féminine provenant de derrière lui.

" - Excusez-moi, vous vous sentez bien? Vous tremblez. "

Il sursauta légèrement, surpris par la proximité de l'endroit d'où elle semblait venir. Afin de ne pas accentuer son mal de crâne, il tourna la tête lentement et leva les yeux vers la silhouette d'une jeune femme brune. Soulevés par la brise, ses cheveux se balançaient par-dessus ses épaules et venaient parfois lui barrer le visage. Le soleil couchant provenant de derrière elle, Matthew eut à plisser les yeux. Il prit un petit moment à s'habituer à la lumière, mais lorsqu'il put enfin voir les traits de la jeune femme, son cœur manqua presque un battement.

- Je... Je crois que ce mal de tête me fait avoir des hallucinations..., il soupira avant de fermer les yeux et les frotter de son pouce et son index, comme s'il cherchait à s'éclaircir les idées.
Cela ne pouvait être vrai. Elle ne pouvait pas se trouver juste ici, en face de lui. Il avait passé vingt-huit ans séparé d'elle, et à moins qu'elle n'aie passé toutes ces années à Storybrooke, elle ne pouvait être encore si jeune. Comment ? Pourquoi ? Son mal de tête revenait, et il finit par sentir ses mains trembler. Il devait se calmer. Mais la simple pensée qu'il s'agissait réellement de la femme qu'il avait tant aimée, et qu'il aimait toujours le rendait fou. Finalement, après quelques secondes, il rouvrit les yeux et les posa sur ce visage familier afin d'en admirer tous les détails. Il n'y avait aucun doute. C'était elle.

POV June
Le cœur de June rata un battement. A ce moment précis, le vent s'était de nouveau levé et avait soulevé ses cheveux. Elle ne pouvait plus bouger. Elle était paralysée. Est ce qu'elle voyait des fantômes maintenant? Ses yeux s'écarquillèrent, elle ne pouvait pas croire à une telle apparition du royaume des morts. Est ce que les péripéties de la journée lui donnaient des hallucinations? Pourtant, même quand elle était au plus mal, elle n'en avait jamais eu. Et là, alors qu'elle commençait enfin à faire la paix avec elle même, elle le voyait. Peut être qu'au fond elle, elle savait qu'elle ne pouvait pas l'accepter et passer à autre chose, et son cerveau lui jouait des tours.
Oui, il y avait forcément une explication à tout ça. Le souffle coupé, elle essaya de parler mais aucun son ne voulu sortir de sa bouche, elle était tétanisée. Elle sentit sa respiration reprendre, ainsi que les battements de son cœur, et le tout s’accéléra. Elle porta une main à ses yeux, les cachant, les fermant, en espérant que cette apparition qui la torturait allait disparaitre. Mais la voix de l’apparition lui fit comprendre que justement, ce n'en était pas une d'apparition.

- Je... Je crois que ce mal de tête me fait avoir des hallucinations...

June retira vivement sa main de ses yeux et fit un pas en arrière. Comment était ce possible?! Il était mort! Mort dans ses bras! Comment pouvais t-il être là devant elle?! Et puis même, il devrait être plus vieux! A moins que... Oh mon dieu, il avait vécu à Storybrooke ! C'était la seule possibilité! Il avait vécu à Storybrooke sans jamais la croiser, et ce pendant 28 ans..! June était à deux doigts de faire une syncope, trop d'informations parvenaient à son cerveau, et trop d'émotions à son cœur. Elle ouvrit à nouveau la bouche pour parler, mais ses mots buttèrent dans sa bouche, elle fut incapable de dire quoi que ce soit.

- Je... Je...

Sa respiration s’accéléra et les larmes lui montaient aux yeux, elle ne comprenait rien, elle était perdue. Ses lèvres tremblaient, tout comme son souffle dans ses poumons. La tête lui tournait, elle ne savait plus quoi penser. Comment pouvait-il être là, devant elle, alors qu'il était censé être mort... Elle repensa à la douleur insupportable qu'elle avait ressentit lorsqu'il s'était éteint, et une première larme déborda de ses yeux, amère et confuse.

POV Matthew
Peut-être que s'il se levait, il verrait le visage de la jeune femme sous un autre angle, et il réaliserait que ce n'était pas elle. Alors regroupant toutes ses forces, il se redressa, et se hissa sur ses jambes. Il était grand. Très grand, même, et il dominait la jeune femme d'au moins une tête. Ses vêtements étaient couverts de sable, et humides, maintenant. D'un geste rapide, il essuya sa veste afin d'en éliminer les grains de sable. Malheureusement, ils étaient collants à cause de l'humidité et Matthew ne réussit pas à s'en débarrasser de suite. Peu importe, en séchant il partirait de lui-même.
Relevant les yeux, de ses habits, il fit de nouveau face à la brune qui se tenait devant lui. Qui donc avait-il prit pour celle qu'il n'avait pas vu depuis 29 ans ?

- Désolé... Je ne me sens pas très bien. Mais ça va aller. Pas besoin de vous inquiéter, il assura, même s'il déformait un peu la réalité.

Il ne savait pas comment ça allait aller. Il n'en avait aucune idée. Mais il préférait garder une attitude positive coûte que coûte. Il esquissa un sourire alors que ses yeux se posèrent sur le visage de la femme. Même à moitié caché sous les longues mèches brunes de sa chevelure, il aurait reconnu ce visage entre mille. Son sourire s'effaça vite pour laisser place à une expression incrédule. Comment était-ce possible ? Les yeux écarquillés, et la bouche entrouverte, il la dévisagea un instant avant d'éclater d'un rire nerveux.

- Non... C'est pas possible..., il rit, secouant la tête comme pour se persuader que ça ne pouvait être vrai. Désolé... Vous ressemblez à quelqu’un que j'ai connu il y a très longtemps.

C'est alors qu'il vit ses yeux se remplir de larmes. Avait-il dit quelque chose qu'il aurait été mieux d'éviter ? Il ne savait que faire. Il voulait s'approcher d'elle, et la prendre dans ses bras. La serrer très fort contre lui et lui faire comprendre à quel point elle lui avait manqué, à quel point il avait désespéré de la revoir. A quel point il l'aimait. Mais tout ce dont il était capable à cet instant était de rester planté là, comme un idiot. Les bras ballants, et incapable de dire ne serait-ce qu'un mot, il resta là à regarder ces grands yeux bruns qu'il n'avait pas eu l'occasion d'admirer depuis des années.

POV June
Il était là, devant elle, et elle n'arrivait pas à le croire. Il lui assura qu'il allait bien, mais elle remarqua que ses mains tremblaient pour de bon, mais elle était trop perdue pour dire quoi que ce soit. Il s'était relevé, et elle put enfin trouver son regard. Elle avait l'impression en ce moment d’être dans une machine à laver remplie de sentiments, et tout se mélangeaient dans son cœur.
Elle ne savait pas si elle devait être plus étonnée du fait qu'il soit encore vivant, ou être heureuse de le revoir, et elle paniquait. Elle qui prétendait être en paix une heure plus tôt se retrouvait en vrac. Le vent semblait tourbillonner autour d'elle tellement il faisait voler se cheveux, et elle frissonna, dans son petit débardeur. Elle le détailla. Il était aussi beau et grand que dans ses souvenirs, et elle se souvenait l'avoir si souvent regardé, admiré. Il était son héros, après tout.

- Non... C'est pas possible... Désolé... Vous ressemblez à quelqu'un que j'ai connu il y a très longtemps.

En entendant cela, June trembla de tout son corps et laissa échapper un sanglot, en souriant. Il était vivant... C'était tellement inespéré. Même dans ses rêves les plus fous, elle n'avait jamais espéré le revoir un jour... La mort était tellement définitive et pourtant, il était là, en face d'elle, et il était aussi étonné, aussi vivant qu'elle.
Elle essuya furieusement des joues mouillées d'un revers de la main, le souffle tremblant. Essayant de reprendre contenance, elle souffla longuement. Elle était tellement submergée de le revoir, c'était comme un tsunami d'émotions qui s'était abattu sur elle. Et jamais encore elle n’avait autant remercié le ciel. Elle sourit faiblement, et dans un souffle tremblant, elle ne put lui lancer qu'un :

- Hey, Herc'...

POV Matthew

Nom de Dieu. Personne ne l'avait appelé par ce nom depuis un bail. Et il n'avait pas vraiment parlé de qui il était lorsqu'il vivait encore à Fairyland. Il n'était plus vraiment cette personne. Qui était Hercule sans sa force ? Maintenant, il était Matthew, infirmier vivant à Storybrooke, et Hercule était loin. Il avait changé. Apprit à se méfier et ne plus réagir au quart de tour. Il était plus calme et plus posé. Moins avenant, même s'il était toujours disposé à aider.
Alors elle était là. C'était bien elle, en chair et en os. Un sourire venait d'apparaître sur ses lèvres, et dans ce décor crépusculaire, elle semblait plus belle que jamais. Il ne pouvait s'empêcher de la contempler. Un sourire finit par illuminer son visage. Il était plus qu'ému, mais par surprise, il ne ressentait pas le besoin de pleurer. Au contraire, il ne s'était pas sentit aussi heureux depuis des lustres.

- Salut, Meg, dit-il d'une voix basse.

Il ne pouvait s'empêcher de sourire, à cet instant. Il se sentait mal de le faire alors que Megara pleurait. Mais elle souriait également et il pouvait sentir qu'elle était tout aussi heureuse de le voir vivant qu'il l'était de la voir elle. Un coup de vent souleva de nouveau ses cheveux et c'est à ce moment qu'il remarqua qu'elle tremblait. Le soleil se couchait et l'air devenait plus froid. D'un coup d'épaule, Matthew se dévêtit de sa veste. Elle était épaisse, bien qu'un peu humide à cause du sable sur lequel il était resté allongé un moment, et il finit par s'approcher de Megara pour la lui déposer sur les épaules.

- Tu vas attraper froid.

D'un geste plein d'attention, il ajusta sa veste afin de recouvrir la totalité de ses bras. Elle était bien trop grande pour elle, et il n'eut aucune difficulté à l'enrouler autour de Meg. Puis prit d'un élan d'affection, il entoura la jeune femme de ses bras et l'attira contre lui.

POV June
June tremblait autant de froid que d'émotion. Le soleil se couchait, et la température déclinait. Mais son soleil à elle, il était la, face à elle et il s'illumina d'un magnifique sourire. Dieu qu'elle aimait ce sourire. Ce n'était pas pour rien que toutes les femmes de Thèbes étaient à ses pieds. Oh, oui, il avait toujours été beau comme un dieu, mais aujourd'hui, ce sourire fit rater un battement à June. Il lui avait manqué pendant une éternité. Même avec les années écoulées, rien n'avaient fait faiblir les sentiments de June à son égard.

- Hey, Meg.

Sa voix basse et profonde lui arracha un frisson, mais elle sécha ses larmes et lui sourit plus franchement. Il s'approcha d'elle, tout sourire, et retira sa veste. June ne savais pas comment réagir, ou comment être avec lui, tout était à refaire, c'était étrange, mais elle n'en avait que faire, il était là. Il était vivant. Il déposa sa grande et lourde veste sur les épaules de la jeune femme, qui releva le menton pour ne pas le quitter des yeux, toujours un peu perdue. Il ne cessait pas de sourire, et elle ne pouvait pas détourner les yeux des siens.

- Tu vas attraper froid.

En temps normal, elle lui aurait hurlé un "On s'en fiche, tu es vivant, idiot!" mais elle n'arrivait toujours pas à s'en remettre. Sa veste était bien trop grande, mais elle en apprécia la chaleur, et l'odeur. Son odeur. Elle ferma les yeux pour apprécier le moment, et sentit soudainement deux grands bras s'enrouler autour d'elle, la soulevant presque de terre. A une époque, il la soulevait comme si elle n'était qu'une poupée de chiffon, mais aujourd'hui, c'était différent. Tout était différent. Il devait avoir une nouvelle identité, tout comme elle. Elle laissa échapper un éclat de rire tremblant, et enroula ses propres bras autour de lui, le serrant contre elle à son tour. Le soulagement qu'elle éprouva lorsqu'elle le sentit contre elle lui fit un bien fou. Doucement, elle lui dit :

- Herc'... Je ne sais même pas par où commencer... Tu m'as tellement manqué !

POV Matthew

Evidemment, il se trouvait tout aussi perdu qu'elle et ne savait trop comment se comporter. Il l'aimait, mais elle s'était toujours montrée indifférente à son égard. A part cette fois, après qu'il l'ait sauvée de ce rocher. Relâchant doucement son étreinte, il s'écarta légèrement afin de pouvoir la regarder.

- A vrai dire, je ne comprends pas... Tu es là. Mais comment ?! On m'a dit que tu avais disparu de Thèbes, et plusieurs personnes te pensaient morte. Où est-ce que je suis en train d'halluciner ?

Il ne pouvait détacher ses yeux d'elle. Maintenant qu'il l'avait retrouvée, il voulait simplement ne plus jamais la quitter. Il voulait lui dire tout ce qu'il avait sur le cœur, mais de l'autre côté, il ne voulait pas. Il ne savait pas comment sa maladie allait évoluer, ici. Et il ne voulait pas prendre le risque de lui faire du mal encore une fois. Même si, au vu de sa réaction, elle serait de nouveau blessée s'il venait à mourir pour de bon. A cette pensée, son sourire s'effaça quelque peu, et ses yeux quittèrent brièvement ceux de la brune. Non, ce n'était pas le moment de lui dire. Ils venaient juste de se retrouver, ils méritaient tout deux le temps de profiter, de se retrouver. Vingt-huit ans. Ca semblait une éternité, même si tout au long de la malédiction, ils n'avaient pas été vraiment conscients de ce qu'il se passait autour d'eux.
D'un bref coup d'œil, Matthew remarqua que la mer commençait à monter, et il prit doucement le bras de celle qu'il venait de retrouver pour l'attirer plus loin. La température était de plus en plus basse, et s'ils se retrouvaient les pieds mouillés, ils attraperaient froid pour sûr. Et s'ils pouvaient éviter au groupe de se retrouver avec des malades sur les bras en plus d'un blessé, ce serait plus agréable pour tout le monde. Lorsqu'ils se retrouvèrent assez loin pour que la mer ne puisse les atteindre, Matthew s'assit sur un rocher, attirant June près de lui.

- Dis moi donc... Dis-moi tout. Comment tu es arrivée ici, qui tu es à Storybrooke...

Neal semblait être entre de bonnes mains, et il voulait tout savoir.

POV June
Matthew relâcha son étreinte et recula pour planter son regard dans celui de June. Elle ressentit alors le manque laissé par cette étreinte, elle voulait qu'il la prenne à nouveau dans ses bras pour ne plus jamais la lâcher, ne plus jamais s'en aller. Elle voulait lui dire, mais elle n'était pas encore remise de ses émotions, et lui non plus, ce n'était pas le moment. Ils avaient tout leur temps désormais, elle n'était pas prête de le laisser filer. Il n'en revenait toujours pas, et la surprise était toujours brillante dans son regard.

- A vrai dire, je ne comprends pas... Tu es là. Mais comment ?! On m'a dit que tu avais disparu de Thèbes, et plusieurs personnes te pensaient morte. Où est-ce que je suis en train d'halluciner ?

June eut un sourire doux. Sa tristesse s'était envolée tout à coup, l'euphorie de le retrouver la submergeant. Inspirant profondément et calmement, elle avait enfin réussit à calmer sa respiration et les battements de son cœur. Voir son visage lui avait fait l'effet d'un tsunami, et entendre sa voix lui avait fait l'effet d'un tremblement de terre. Mais là tout de suite, elle baignait dans un doux rêve. Son regard se fit tendre, elle se sentait bien, il était là. Enfin. Elle n'avait pas connu cela depuis des années.

- C'est une très longue histoire... Mais oui, je suis là, c'est bien moi.

La mer montait, et il l'entraina plus loin, sur un rocher, sur lequel ils s'assirent, et June se sentit attirée contre lui. En effet, elle était collée à lui, et faillit rougir en le remarquant. Mais elle s'en fichait éperdument à ce moment. Elle était trop heureuse de le revoir. Le simple contact qu'elle avait avec lui la rassurait comme un enfant en contact avec sa mère. Elle glissa sa main dans celle de son héros, qui semblait tellement grande à côté de la si petite main de June. Il la regarda comme si il voulait qu'elle lui raconte tout.

- Dis moi donc... Dis-moi tout. Comment tu es arrivée ici, qui tu es à Storybrooke...
- Eh bien... Commençons par les présentations. Je suis June, June Bennett, et je suis serveuse au Granny's. Enchanté !

Elle lui sourit. C'était tellement clair d'un coup, tellement simple. Elle ne pouvait se décoller ce petit sourire doux qu'elle avait sur le visage, et se perdait dans la contemplation de son héros retrouvé.

POV Matthew

- Eh bien... Commençons par les présentations. Je suis June, June Bennett, et je suis serveuse au Granny's. Enchantée !

Décidément, elle n'avait pas changé, et le remarquer fit rire Matthew. Elle lui avait tellement manqué, et même si 28 ans les séparaient, il se sentait bien à ses côtés. Lui qui avait été solitaire depuis qu'ils avaient été séparés, et durant son séjour à Storybrooke, se sentait de nouveau comme le jeune homme plus sociable qu'il avait été il y a très longtemps. Avec un grand sourire, il hocha la tête en guise de salutation.

- Enchanté, June. Je suis Matthew. Matthew Jeremy Adams. Et je suis infirmier.

Il ne put s'empêcher de rire encore un peu. Cette rencontre inattendue lui réchauffait le cœur. Même si elle n'avait probablement plus souvenir qu'il l'aimait, il était bon de se retrouver auprès d'elle. Elle était un rayon de soleil du royaume antique d'où ils venaient, elle comblait le vide que le manque de votre maison pouvait vous laisser. Il se sentait à l'aise, et il ne voulait plus jamais bouger d'ici. Cependant, il devait trouver un moyen de retourner à Storybrooke, pour avoir ses soins. Certes, il était plus qu'heureux d'être de retour à Fairyland, mais il ne voulait pas mourir. Et surtout pas quitter Megara encore une fois.

- Je dois trouver un moyen..., il dit à lui-même.

Il n'avait pas voulu dire ça à voix haute, mais c'était trop tard. Il ne le réalisa même pas. Pendant un court instant, ses yeux allèrent se perdre dans l'horizon, où le soleil disparaissait progressivement. Mais ses pensées s'évadèrent, et il ne tarda pas à se demander pourquoi il était quasiment certain de n'avoir jamais vu son visage au Granny's.

POV June
Lorsqu'elle se présenta, Matthew eut un petit rire qui fit fondre June. Elle  lui rendit un sourire doux, apaisée à ses côtés. Elle avait l'impression de revivre en entendant ces éclats de rire. Elle les avait rêvés. Il parut se détendre un peu plus, et finalement se présenta à son tour.

- Enchanté, June. Je suis Matthew. Matthew Jeremy Adams. Et je suis infirmier.

June sourit, surprise. Matthew. Elle ne savait pas pourquoi, mais c'était tellement naturel, ça lui allait bien. Il rit à nouveau et June faillit fondre. Rien que l'intonation grave de sa voix lui était extrêmement agréable. Elle avait toujours aimé cet homme, depuis le moment où elle l'avait vu. Elle l'avait admiré pour son courage, peut être plus que pour sa force d'ailleurs, mais aussi pour sa générosité et son don de soi. Très peu de personnes étaient capables de faire ce qu'il avait fait pour elle, et pourtant, lui, il l'avait fait. Il l'avait sauvée. Mais elle l'avait aussi toujours trouvé très beau, et son sourire et sa voix étaient ce qu'elle préférait chez lui, en plus de ses yeux magnifiques et de ses cheveux. Oui, elle adorait ses cheveux.
Elle se souvint de la fois ou elle lui avait piqué son bandeau qui empêchait ses cheveux de le venir dans la figure, à Thèbes, et elle avait beaucoup rit ce jour là en le voyant chercher partout. Ce souvenir lui arrachant un petit rire. Elle n'était pas du tout étonnée qu'il soit infirmier, sauver des gens avait toujours fait partie de lui. Il était un héros, après tout. Elle n'était jamais allée à l’hôpital de Storybrooke. De nature prudente, elle évitait toujours d'être malade ou de se blesser. Après avoir travaillé pour un méchant et en avoir côtoyé d'autres contre sa volonté, une petite coupure par ci ou une égratignure par là, ce n'était rien pour elle.
Elle regarda l'horizon, rassurée par sa présence contre lui, quand il parla à voix haute.

- Je dois trouver un moyen...

Elle haussa les sourcils, mais ne dit rien, cela ne semblait pas lui être adressé. Elle le regarda, et à ce moment là, quelque chose en lui lui parut changé. Il semblait très fatigué, et il était pâle. June fronça les sourcils, inquiète, et replaça une des mèches de Matthew derrière son oreille pour mieux le voir, avec tendresse. Pourquoi n'avait-il jamais deviné à quel point elle l'admirait, et l'aimait? Elle avait feint l'indifférence, c'était vrai, mais elle avait ses raisons. Elle ne voulait pas lui attirer des ennuis, à l'époque, et puis, après tout, il était l'héritier de Thèbes, c'était un prince et un demi-dieu, elle n'avait pas vraiment sa place auprès de lui. Elle ne savait pas du tout ce qu'il en était aujourd'hui, mais elle savait une chose, elle ne voulait plus le perdre, et serait là pour lui, quoi qu'il arrive.

- Est ce que ça va? Tu es pâle Herc... Matthew. Tu n'as pas l'air très bien, qu'est ce qu'il se passe?

POV Matthew
Etait-il vraiment devenu pâle ? Toute cette histoire l'embêtait et torturait son esprit parce qu'il se retrouvait coincé. Il n'avait aucune solution en tête, et cette situation le mettait mal à l'aise. Il n'était pas du genre à demander de l'aide. Il n'aimait pas se sentir redevable à quelqu'un, mais il savait qu'il aurait une dette envers quiconque l'aiderait. Avec un long soupir, le jeune homme passa une main dans ses cheveux et sourit, afin de paraître plus détendu et plus à l'aise. Puis il tourna la tête vers Megara et sourit un peu plus tandis que sa main vint prendre la sienne. Il la serra brièvement, comme pour lui dire que tout allait bien.

- Je vais bien. Ne t'en fais pas.

Il hocha la tête une fois, essayant de s'assurer lui-même que tout allait bien. Même s'il savait que ce n'était pas vrai. Il essayait tant bien que mal de se concentrer sur les bonnes choses. Enfin, la bonne chose de cette journée. Il avait retrouvé son amour qui, en plus d'être heureuse de l'avoir retrouvé, avait passé les vingt-huit dernières années à Storybrooke, non loin de lui. Il se demandait pourquoi il n'avait pas été au Granny's plus souvent. Il aurait pu la retrouver bien avant, et peut-être qu'ils n'auraient pas été envoyé ici. Il s'en était passé des choses, et il se sentit soudain très fatigué. Après tout ce qu'il s'était passé, le rocher, ses forces envolées, son voyage, la malédiction, la malédiction levée,... Tout ça était beaucoup trop à encaisser.

- Je suis juste un peu fatigué..., ajouta-t-il avec un petit sourire.

Ses yeux s'attardèrent un moment dans les siens, avant de se reporter vers l'océan. Le soleil était bas, et dans quelques temps il aurait disparu. Il était temps de trouver un endroit où dormir. Le pays semblait vide, mais y avait-il un seul village proche de cette plage où ils avaient atterri ?

POV June
Matthew soupira, et cela étonna June. Elle ne l'avais jamais vu si... Lasse. Lui qui était si plein de vie autrefois... Cette pensée lui pinça le cœur. Avec tout ce qu'il s'était passé à Thèbes, et ces 28 années écoulées, il avait forcément changé. Mais il restait toujours aussi beau que dans les souvenirs de June. Il paraissait si détendu, si calme, lui qui était, lorsqu'elle l'avait connu, toujours en train de courir après des monstres pour les terrasser. Et puis elle le trouvait... A l'aise.
Lui qui cherchait tout le temps ses mots, qui étaient si timide... Oui, tout ce temps et ces évènements l'avait fait changer. Mais il y avait quelque chose d'autre, elle ne savait quoi, de changé en lui, et était dans l'incapacité de mettre le doigt dessus. La main de Matthew saisit celle de la jeune femme, qui sursauta. Elle était encore perdue dans ses pensées. Il lui sourit légèrement pour la rassurer. Elle baissa la tête, honteuse.

Tout était de sa faute. Comment avait-elle pu lui faire autant de mal, sans jamais en avoir l'intention? Il avait tellement souffert par sa faute. Si seulement il n'avait pas débarqué ce jour là, à la rivière près de Thèbes, alors que le centaure essayait de l'enlever? Il lui avait sauvé la vie tellement de fois, et tout ce qu'elle avait pu faire c'est le faire souffrir encore plus.
Par sa faute, il avait perdu sa force, et son rêve de retrouver sa place auprès de son père. Par sa faute, il était mort. Enfin, c'était ce qu'elle croyait. Mais maintenant qu'elle savait ça, le poids qu'elle avait ressentit pendant toutes ses années ne semblait que plus lourd. Pendant toutes ces années, elle n'avait pensé qu'a elle. Elle se sentait tellement coupable...

- Je suis juste un peu fatigué... ajouta-t-il avec un petit sourire

June eut un sourire triste. Mais elle mit sa culpabilité de côté pour l'instant. Elle ne voulait pas tout gâcher, elle l'avait fait assez comme ça. Mais elle voulait aussi comprendre. Comment était ce possible qu'il soit en vie? Pourquoi il s'était retrouvé à Storybrooke? Que s'était-il vraiment passé? Un million de question lui venaient à l'esprit, et elle avait du mal à trouver ses mots. Elle qui avait toujours été sûre d'elle...

- Matthew... Je voudrai comprendre... Que s'est t-il passé? Dit moi, s'il te plait. Je... Est ce que tu te souviens de tout? Je veux dire... Comment ça se fait que...?

Le soleil commençait vraiment à décliner, il disparaissait peu à peu sous la ligne d'horizon, et bientôt, à défaut d'avoir un moyen pour rentrer à Storybrooke, il leur faudrait trouver un abri pour la nuit. Heureusement, elle avait déjà foulé cette côte avant la malédiction, et savait qu'il y avait un petit village dans la forêt non loin d'ici. La région avait été touchée par la malédiction, elle en était sûre, elle avait croisé des gens qui venaient d'ici à Storybrooke.
Le village devait donc être abandonné, ce qui ne devrai pas poser de problème, ils pourraient y dormir. En y réfléchissant, quelque chose fit tilt dans sa cervelle. Elle n'était pas pas si loin d'ici lorsque la malédiction l'avait frappée, et avait eut une planque, non loin. Elle s'y était installée suite à sa vie de vagabonde... Et de voleuse. Elle avait du survivre avec les moyens du bord... Et avec ce qu'elle avait sur la conscience, ça n'avait pas été facile.

POV Matthew
A sa question, Matthew tourna vivement la tête vers l'horizon afin qu'elle ne remarque pas son trouble. Sa question lui avait fait l'effet d'un choc électrique. Ne savait-elle donc pas ? Ne savait-elle pas qu'il avait parcouru tous ces kilomètres dans le seul but de la retrouver et de lui dire à quel point il l'aimait ? Bien sûr que non. Comment pouvait-elle après tout ? La dernière fois qu'elle l'avait vu, il était sur le point de mourir.
- Eh bien... J'ai passé une année à Thèbes. Une année à me remettre de mes blessures et à tenter de guérir.

Devait-il lui dire que pendant cette longue et interminable année, il l'avait cherchée, il avait pensé à elle à chaque minute, de chaque heure, de chaque journée ? Devait-il lui dire qu'elle était devenue son obsession et que depuis le jour où il l'avait vue pour la première fois, il était fou amoureux d'elle et qu'elle avait toujours sa place dans son cœur ?

- Puis je t'ai cherchée. En vain. Je me suis arrêté une nuit ici. J'étais exténué et j'avais besoin de me reposer. Je n'ai pas eu de mal à trouver un endroit où dormir. C'est cette nuit-là que la malédiction a frappé. Et je me suis retrouvé à Storybrooke...

Après ces mots, il tourna doucement la tête vers elle et leva les yeux vers ses deux grands iris d'un brun profond avec un long soupir.

- Et tu étais là... J'aurais du le savoir. Que le destin me guiderait vers toi. Comme il l'a toujours fait. Meg, je...

Il hésita un instant, puis un sourire gêné apparut sur ses lèvres avant qu'il ne laisse échapper un grognement moqueur. Il regardait de nouveau en direction de l'océan et secoua la tête, comme pour se convaincre qu'il devait se taire. Après tout, il n'était qu'un idiot.

POV June
Un long frisson traversa le corps de June. Elle avait bien entendu? Elle regardait l'écume d'échouer sur la plage, et croisa les bras sur sa poitrine, se tenant les bras, pour garder contenance. Une millions de questions se bousculaient dans son esprit, et aucun son ne voulait sortir de sa bouche. Pendant un an, il l'avait cherchée? Pendant un an, elle avait fui. Fui de Thèbes à cause de ses regrets et de sa culpabilité. Comment aurait-elle pu savoir qu'il était toujours vivant? Elle avait le cœur en miette, complètement déchirée, elle avait fui pour ne pas sombrer. Elle avait passé toutes ces années à croire qu'il était mort, et même quand elle ne se souvenait pas de son passé lors de la malédiction, elle avait toujours porté le poids du chagrin, sans savoir pourquoi. Elle se sentit tellement stupide à ce moment la, qu'elle avait envie de s'enfouir dans le sable ou sous des couvertures pour ne plus jamais en sortir. Mais en même temps elle se sentait quelque peu soulagée, après tout, il était vivant.
Elle avait essayé, à l'époque, d'oublier. Elle avait tout essayé, mais il est des moments et des personnes qu'on n'oublie pas, parce qu'on aurait tout de donné pour les revoir rien qu'une fois. Elle se souvient avoir cauchemardé, l'avoir dessiné, l'avoir imaginé. Elle n'avait jamais pu l'oublier, peut être parce qu'elle ne l'avait jamais vraiment voulu. Au fond d'elle, elle avait toujours eut ce sentiment contradictoire de désespoir de l'avoir perdu, mais cet espoir insensé de le revoir un jour. Elle tourna la tête vers lui et capta son regard.

- Et tu étais là... J'aurais du le savoir. Que le destin me guiderait vers toi. Comme il l'a toujours fait. Meg, je...

Il s'arrêta et détourna le regard vers la mer, comme gêné. Le cœur de June faillit rater un battement. Il secoua la tête, et ce geste fut familier à June. Elle eut un tout petit sourire et regarda dans la même direction que lui. Elle eut subitement un sourire triste et amer.

- Je me suis enfuie. J'ai pas supporté le fait que tu sois mort, Herc'. Je suis désolée, tout ça c'est ma faute... Tu aurais du me laisser à mon sort, ça t'aurai évité tellement de problèmes... Mais je... Je ne supportais pas de devoir continuer ma vie à Thèbes alors que tu n’étais plus là... Et que c'était ma faute. J'ai traversé les royaumes et je me suis retrouvée ici... Je n'aurai jamais imaginé que je te retrouverai un jour...

June baissa la tête, abattue par ses propres remords. Quelle idiote. Non seulement elle ne lui avait jamais apporté rien de bon, elle avait bien faillit être la cause de sa perte, ce qu'elle avait cru pendant des années, mais en plus elle était incapable de lui faire des excuses en bonne et due forme. Des mèches de ses cheveux lui glissèrent sur le devant du visage, la cachant. Elle avait tellement honte de lui avoir fait tellement de mal... Elle eut un soupir tremblant, retenant ses propres larmes. Non, elle ne devait plus pleurer. Elle en avait finit avec sa propre faiblesse. Elle était une grande fille maintenant, fini la demoiselle en détresse. June essayait de s'en convaincre, mais à quoi bon se mentir. Elle était plus en détresse que jamais. Elle avait peur que ça recommence, maintenant qu'il était de nouveau près d'elle. Elle ne voulait plus lui faire de mal. Il méritait mieux.

POV Matthew
Matthew finit par se lever. Il sentait qu'il devenait sentimental et il n'avait pas vraiment envie de craquer devant elle. Même s'il avait perdu toutes ses forces, il n'était pas faible et ne montrerait aucune faiblesse. Il l'avait cherchée pendant longtemps, beaucoup trop longtemps. Mais maintenant ils s'étaient retrouvés, et il voulait passer à autre chose, avancer. Il ne lui en voulait pas. Il savait que pour elle, il était mort. Et lui montrer qu'il était encore vivant, grâce à l'amour qu'il lui portait, était l'une des raisons pour lesquelles il l'avait cherchée pendant tout ce temps.
Il sentait qu'elle était triste. Il sentait que ses larmes ne demandaient qu'à couler. Il pouvait deviner qu'elle se sentait mal, et tout ça à cause de lui. Frottant son jean un instant pour enlever le sable qui s'y était collé, il soupira une nouvelle fois, même si un demi-sourire apparut sur ses lèvres. Silencieusement, il fit quelques pas pour la contourner et se planter devant elle. Il voulait la soulever et l'emmener dans un endroit où ils pourraient passer la nuit, mais il était bien conscient qu'il ne pouvait pas. Ses forces étaient insuffisantes, bien que June soit aussi légère qu'un sac de plumes.

- Viens...

Il avait parlé d'une voix douce, qui se voulait rassurante. Dans un mot, il avait tenté de lui faire comprendre qu'il ne lui en voulait pas. Au contraire, il la comprenait. Si les rôles avaient été inversés, il aurait fait la même chose et aurait fuit la ville.
Juste après avoir parlé, le jeune homme se pencha et attrapa les mains de la jeune femme. Elles étaient froides. Il était temps qu'ils aillent chercher un abri. Avec un sourire, il l'aida à se relever et enroula les bras autour de ses épaules, l'attirant contre lui. Il la garda serrée contre sa poitrine pendant un moment, juste avant de reculer sa tête pour la regarder. Alors il lui adressa un autre sourire et pressa ses lèvres sur le front de la jeune femme.

POV June

June eut un rire amer et chassa ses larmes d'un revers de main. Elle ne devait plus pleurer. Tomber dans la guimauve, c'était bon pour les jeunes filles faibles. Après tout ce qu'elle avait traversé, elle ne pouvait plus se permettre de l'être. Elle devait se réjouir, il était là, maintenant. Elle se devait de laisser ses remords au placard et tout faire pour le protéger, afin que ça ne se reproduise plus jamais. Elle entendit Matthew soupirer et se lever, et elle releva la tête pour le regarder, les yeux brillants. Elle se devait de devenir plus forte, pour qu'il n'ai plus jamais à la sauver. Elle ne voulait plus de ça, elle ne voulait plus qu'il souffre pour la sauver elle. Fini la demoiselle en détresse.

Matthew lui fit face, et lui demanda de venir. La douceur de sa voix l'avait fait tressaillir, mais elle se reprit. Il prit ses mains, et elle fut étonnée qu'il ait les mains si chaudes. Il l'aida à se relever, et l'attira à lui, la serrant contre lui. June ouvrit de grands yeux, le cœur battant fort. Mais elle ferma les yeux, appréciant sa chaleur. La nuit tombait de plus en plus vite, et bientôt, il ferait noir. Lorsqu'il recula, June le regarda droit dans les yeux, et lui fit un petit sourire, qu'il lui rendit, avant de l'embrasser sur le front. Cette fois aussi, elle ferma les yeux pour apprécier ce geste, et le trouva extrêmement rassurant. Comme si ce geste signifiait "Je suis là". June sourit plus franchement, et s'écarta de Matthew, avant de lui prendre la main.

- Je connais un endroit abrité par ici, suis moi.

Elle n'attendit pas sa réponse et l'entraina à sa suite, s'enfonçant dans le foret. Elle savait que non loin d'ici, il y avait un village qui devait être désert depuis la malédiction, et à l'époque, elle avait trouvé refuge dans l'une des petites maisons à l'écart du village. Elle y avait vécu quelques semaines, juste avant que la malédiction ne lui tombe dessus. Elle y avait laissé toutes ses affaires. Elle se demandait dans quel était la maison, mais elle était sûre qu'ils pourraient y dormir pour la nuit, en tout cas.


Après ce Rp, un autre avait été entamé mais je ne souhaite pas le conserver, mais théoriquement, Matthew et June vivent un moment à Fairyland sans savoir comment retourner à Storybrooke, et tandis que la maladie de Matthew se développe sans son traitement, il semble y avoir un rapprochement entre les deux personnages, malheureusement, avec la nouvelle malédiction de Pan, ils sont rejoints par le reste des personnages de Storybrooke, qui n'existe plus pendant un an, et après retournent à Storybrooke grace à la malédiction de Zelena, mais ils oublient tout ce qu'il s'est passé à Fairyland, y compris leur retrouvailles. Ainsi, retour à la case départ, ils ne savent pas que l'un et l'autre se sont retrouvés et croient que l'autre est mort. Ce laps de temps en jouable en flashback, si vous voulez. Merci de m'avoir lue, en espérant de vous avoir inspiré, j'ai besoin de mon héros ! Sur ce, peace!

Code by Silver Lungs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: (M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki   Aujourd'hui à 23:24

Revenir en haut Aller en bas
 

(M) Matthew J. Adams (Hercule) feat. Jared Padalecki

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JARED PADALECKI • L'amitié est un lien unique, qu'il faut savoir préserver.
» Supernatural _ Les acteurs: Jared Padalecki
» Mon Forum Jared Heart
» Les produits Supernatural
» Agent Spécial Victor Henriksen (Personnage Secondaire)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECOND STAR TO THE RIGHT ™ :: IlEtaitUneFois :: Les Personnages de Contes. :: Scénarios des Membres :: Les scénarios Masculins-