Partagez | .
 

 |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Lun 28 Oct - 23:01


Voilà maintenant des semaines que l'envie de revoir mon père me trotte dans la tête mais je n'ai aucun moyen de le retrouver car je ne sais comment allez au Pays des Merveilles. Je reste là, à faire les cents pas dans mes appartements, les mains aux hanches. Et il y a aussi le problème de cette garce de Blanche Neige que je n'ai toujours pas retrouvée. Mais où est-elle ? Un soldat entre:

Votre Majesté...
Laissez moi tranquille !

Je lève la main et l'envois valser dans les roses tandis que je referme les portes d'un coup sec avant de me diriger vers le balcon et de fixer l'horizon. Comment allez au Pays des Merveilles ? Bien sûr, je savais que le voyage serait rude et je savais également l'identité de la Reine de Coeur mais je devais m'y rendre coûte que coûte ! A qui pourrait-je faire confiance ? Après tout, je n'ai aucuns amis, je suis l'Evil Queen non ? Finalement, je m'énerve et envoie valser tous ceux qui osent entrer dans mes appartements.

J'en ai assez ! J'ai besoin de mon père ! J'ai besoin d'aller à Wonderland !

Une voix retentit dans mon dos, je me retourne prête à me défendre devant un ... Chat ? Je le regarde, il souris. Comment est-il entré ? Des gardes sont dans tout le château.

Qui êtes-vous ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 29 Oct - 5:19

  En dehors du pays des merveilles, tout m'a toujours paru étrange. C'est pour cela que j'aimais me balader d'un monde à l'autre. J'étais fasciner par cette monotonie, que la magie essayait de cacher. Car, il ne se passais jamais rien d'inattendu, de fantasque...
  Lorsque j'apparu au milieu d'une forêt, je n'avais aucune idée de l'endroit où j'étais. Après avoir marché quelques minutes, j'arriva enfin sur un sentier, que je commença à suivre, avant qu'un bruit n'attira mon attention et m'immobilisa. Je me transforma alors en chat, grimpa sur une branche, et attendis de voir ce que c'était. Lorsque je vis un carrosse noir passer, escorté par une dizaines de gardes, tous vêtus de la même manière, je sus enfin où j'avais atterri. Dans la forêt enchantée. Je pencha ma tête sur le côté, laissant apparaître un immense sourire, qui n'avait rien de naturel pour un chat, ni pour même pour aucun être vivant. Je décida donc de suivre le carrosse, sachant que j'aurai de quoi m’amuser une fois arrivé à destination.

  Comme prévu, le carrosse me conduisit directement au château de Blanche neige, qui était maintenant dirigé par "The Evil Queen". Une fois arrivé, je me re-transforme en homme. Habillé d'un costume violet, d'une écharpe blanche et rose, je ne passais pas inaperçu. Je m'avança jusqu'aux portes du palais, devant laquelle se trouvait deux gardes.

Bonjours messieurs, fis-je avec un grand sourire. Je voudrai voir la reine, pouvez vous m'annoncer s'ils vous plaît ?

  Les deux gardes se mirent à rire, et me poussèrent en arrière. Ils ne voulaient pas me laisser entrer, tempis. je rentrerai sans leur consentement. Je disparu d'un coup, pour réapparaître de l'autre côté de la porte. Après à peine quelques pas, d'autres garde vinrent pour me renvoyer dehors. J'en assomma quelques uns, puis, je me transforma en chat. Je me mis à courir, à me téléporter pour aller plus vite...
  Le palais avait beau être immense, et avoir énormément de couloirs, de coins et recoins, j'avais l'habitude des labyrinthe. J'arriva donc rapidement à destination, les appartements de la reine. La porte venait tout juste de se fermer. je me téléporta donc de l'autre côté, et la vis enfin. La reine.
  Elle se trouvait sur le balcon.

J'en ai assez ! J'ai besoin de mon père ! J'ai besoin d'aller à Wonderland !

  Je pencha ma tête sur le côté, révélant de nouveau mon sourire. Parfait, j'avais enfin de quoi jouer. Je m'approcha d'elle. Je m'assis, puis je me mis à chuchoter.

Wonderland...

  La reine se mit à sursauter. Elle se retourna, prête à attaquer. Elle s'attendait d'abord à quelqu'un de plus grand, à un homme. Puis, elle descendit son regard vers moi. N'étant pas souvent venu dans ce monde, je ne savais pas si les animaux étaient doués de parole ou non. Mais à priori si, puisqu'elle me demanda qui j'étais.

Oh, j'ignorais que les animaux savaient parler ici... Je m'approcha d'elle, et grimpa sur le balcon. Je suis le chat de Cheshire, mais tu peux m'appeler Chess' Fis-je en révélant mon plus grand sourire.

  Ma tête penché sur le côté, mon sourire révélant toutes mes dents aiguisés, le "Chess" donna plutôt un son comme "James".
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 29 Oct - 10:54


robe:
 

Oh, j'ignorais que les animaux savaient parler ici... Je suis le chat de Cheshire, mais tu peux m'appeler Chess'
Et bien oui, vous vous attendiez à quoi ? Nous sommes dans la Forêt Enchantée.

Comment était-il rentré ? Le Palais fourmillait de gardes, il était impossible qu'il est pu rentré seul. Je commença à marcher vers la porte hurlant aux gardes de venir immédiatement mais personne ne répondit.

GARDES ! VENEZ ICI IMEDIATEMENT !

Mais personne ne répondit. Quelle bande d'incapables ! Je me suis entourée d'une bande d'idiot ! Je me retourne vers mon invité non désiré. Le Chat du Cheshire ? Il vient donc de Wonderland ! Lorsque son fameux sourire apparu, je n'eu qu'une envie, c'est de le prendre par les poils et de l'envoyer valser par le balcon, mais je ne le fis pas. Au contraire, je me dirige de nouveau vers le balcon et fixa l'horizon tandis que je continuais de parler au matou.

Comment êtes-vous entré, le Palais fourmille de gardes ?!

Je me retourna et fis les cents pas dans mes appartements, tandis qu'il me regardait faire avec son sourire affreux qui me donnait envie de le gifler là tout de suite.

Oh et puis... Je n'ai pas le temps de me soucier de vous, je dois trouver un moyen de me rendre à Wonderland ! lui-dis je d'une voix à l'Evil Queen. Alors maintenant, sortez de mon Palais !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 29 Oct - 13:31

Après m'avoir répondu que oui, les animaux parlaient ici aussi, elle se mit à appeler les gardes en se dirigeant vers la porte, ce qui me fis sourire. En effet, j'en avais assommé pas mal, tout du moins, tout ceux qui se trouvaient entre la porte d'entrée et celle qui donne sur ses appartements. Les seuls gardes qui pouvaient arriver, c'était ceux qui avait découverts les corps de leurs collègues, et qui voulaient en informer la reine.
  Ne voyant personne arriver, elle semblait s'être résigné à me parler, ce qui rendit mon sourire encore plus grand, sachant qu'elle n'e n'avais vraiment pas envie. Toujours assis sur le rebord du balcon, je la regardais revenir vers moi. Elle me demanda comment j'avais fais pour rentrer alors qu'il y avais des gardes partout.

Disons que, pour quelqu'un comme moi... Je réapparu derrière elle, en homme cette fois. Je posa mes mains sur ses épaules, puis lui chuchota, Les gardes ne sont pas un problème.

  Avant qu'elle n'ai eu le temps de se retourné, je redevint un chat. Assis comme n'importe quel félin, je continuais de la regarder, la tête sur le côté, et mon plus beau sourire accroché sur mon visage. Elle me contourna et commença à faire les cents pas. Elle réfléchit un peu, puis me fis comprendre qu'elle n'avait pas le temps de s'occuper de moi,  qu'elle devait trouver un moyen d'aller a Wonderland. Puis, de sa voix la plus imposante, me demanda de sortir.
  Je me mis alors a flotter, pour monter aussi haut que son visage. Je commençais à m'avancer vers elle, puis disparu. Je réapparu juste derrière elle, enfin, mon sourire et mes yeux seulement. Au même niveaux que les siens.

Voyons, tu sais très bien d'où je viens, pourquoi ne pas me demander...

  Le reste de mon corps réapparut petit à petit, comme de la fumée. Je commença à tourner autour d'elle, flottant toujours dans les airs.
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 29 Oct - 20:34


Je fixa le chat. Il était en réalité le chat  du cheashire, donc en fait, le Chat de Wonderland. Comment était-il rentré ? Le Palais fourmillait de gardes ! Tandis que je faisais les cents pas dans la pièce, le chat quand à lui continuait de me regarder perchée sur la rembarde du balcon, avec cet affreux sourire qui me donnait envie de le jeter par la fenêtre. Il disparut et réapparu derrière moi en homme cette fois et posa ses mains sur mes épaules avant de me chuchoter à l'oreille:

Disons que, pour quelqu'un comme moi... Les gardes ne sont pas un problème.

Au contact de ses mains, je me retourna mais il était déjà revenu à sa place originale, sur mon lit cette fois, retransformé en chat. Qu'il pouvait me faire suer ce sale matou ! Je le fixa d'un regard noir et lui annonça que je n'avais pas besoin de me soucier de lui, que j'avais d'autres chats à fouetter. Mais, il se mit à flotter et à se diriger vers moi, au moment où j'allais le projeter hors de ma chambre, il disparu et réapparu derrière moi, enfin seulement son sale sourire et ses yeux, au niveau des miens.

Voyons, tu sais très bien d'où je viens, pourquoi ne pas me demander...
Comment osez-vous me tutoyer ? Et puis, pourquoi je vous demanderais de l'aide à vous ?

Il continuais de me regarder avec toujours ce même sourire. Je le fis disparaître d'un mouvement de main mais il réapparu derrière moi, en homme cette fois. Je me retourne et le fixe, en colère:

Est-ce que vous êtes sourd ? Je vous ai demander de sortir de mon Palais !

Je leva la main et l'envoya valser de l'autre côté de la pièce.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 29 Oct - 21:02

  Qu'est-ce que ça pouvais m'amuser. Jouer avec les nerfs de cette reine, elle qui était réputé pour son manque de sang froid, pour être facilement irritable...
  Je savais très bien ce qu'elle voulait. Non pas que je parte, mais, son envie, son besoin d'aller au Pays des merveilles. Elle qui savais d'où je venais, pourquoi ne pas me demander de l'aide ? Je lui posa donc la question, et fus surpris par sa réponse. Ce qui semblait l'énerver encore plus que ma présence, c'était le fait que je la tutoyais. Même si j'aurais pu sourire encore plus, je décida de rire. Non pas un petit rire, mais je m'esclaffa, je ria à gorge déployée, enfin, façon de dire, puisqu'il n'y avait que mes yeux et mon sourire. En effet, elle venait de me surprendre. je ne m'attendais vraiment pas à ça.
  Elle enchaîna, me demandant pourquoi elle devrai me demander de l'aide, tout en me faisans disparaître, tel de la fumée, avec un geste de la main. J'attendis quelques secondes avant de réapparaître, un homme cette fois ci, juste derrière elle. Un petit rire m'échappa. Elle se retourna et semblait de plus en plus en colère.

Est-ce que vous êtes sourd ? Je vous ai demander de sortir de mon Palais ! Se mit-elle à hurler.

  D'un geste vif, elle m'envoya jusque de l'autre côté de la pièce, plaqué contre le mur. Mon visage se tordit de douleur. Il faut dire qu'elle n'y allait pas de main morte. De plus, je ne pouvais plus bouger, étant, petit à petit, encore plus plaqué au mur. Je commença à respirer de plus en plus fort. Je regarda la reine dans les yeux, apeuré, puis je lui dis, en essayant de contenir la douleur :

Je peux vous amener au Pays des merveilles.

  Je me mis à hurler encore plus fort, puis, mon corps se mit à disparaître d'un coup, comme de la fumée.

***
  Après plusieurs minutes, Je réapparu, allongé de tout mon long sur le lit de la reine. Un grand sourire aux lèvre, je pouffa de rire une nouvelle fois.

Voyons, tu crois vraiment que tes petits tours de passe passe peuvent me faire sortir d'ici ?Lui dis-je, tout en m'avançant vers elle. J'avais beau sourire, mon regard devint plus dur. Je m'approcha d'elle, petit à petit. J'étais si prêt que nos front se touchèrent. Je peux t'amener au Pays des Merveilles. Lui murmurais-je.
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Jeu 31 Oct - 12:23


Je continuais de fixer mon invité indésiré et lorsque je m'énerva en lui disant qu'il n'avait aucuns droits de me tutoyer, il rit à gorge déployer. Je cru que j'allais faire un meurtre, je ferma les yeux et conta jusqu'à dix, si il continuais, il allait sentir ce que ça fait de voler car je jure que je le jette par la fenêtre. Il m'exaspéra tant que je fini par l'envoyer valser contre le mur voisin en resserrant le poing, m'approchant de lui, furieuse.

Quand je dis quelque chose, j'attends une quelconque obéissance, je parie que même là d'où vous venez, vous savez de quoi je suis capable n'est-ce-pas ?

Nos visages étaient à présent non loin l'un de l'autre, nos lèvres auraient pu se toucher, alors je me recula et commença à resserrer le poing afin de le regarder suffoquer. Il me regarda dans les yeux, apeuré tandis que moi je souriait, en resserrant encore le poing.

Je peux vous amener au Pays des merveilles.

Je n'ai pas besoin de votre aide ! lui dis-je en colère.

Il se mit à l'hurler encore plus fort avant de disparaître dans un nuage de fumée. Surprise, je fini par sourire, pensant que finalement, il avait fini par m'obéir et rentrer chez lui. Mais hélas, mon espoir fut vint car sa voix retentit dans mon dos.

Voyons, tu crois vraiment que tes petits tours de passe passe peuvent me faire sortir d'ici ?


Je me retourne surprise et le regarde avant de m'énerver. Il était allongé de tout son long sur mon lit. Comment osait-il me désobéir ? Comment osait-il me faire face à moi ? La méchante Reine !

Je vous interdit de me parler de la manière dont vous le faites ! Vous feriez mieux de rentrer chez vous ou sinon vous aurez à faire à moi !

Il s'approcha de moi, énervé, nos front finirent même par se toucher. Je me perdis dans son regard tandis qu'il me murmurait qu'il pouvait m'emmener au Pays des Merveilles. Après tout... Pourquoi pas. Il vient de là-bas, alors il sait comment y aller mais comment lui faire confiance... Je me recule, le laissant limite tomber et me retourne vers la cheminée pour me réchauffer un peu.

Que voulez-vous de moi sale matou ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Jeu 31 Oct - 14:00


  Alors que je venais de réapparaître sur son lit, je la regarda. Elle semblait de plus en plus énervée. Quelle était sa limite ? Car depuis mon arrivé, elle n'avait cessé de s''énerver, sans encore vraiment exploser. A part de balancer contre le mur, elle n'avait rien fait de spécial, alors qu'elle pouvais faire beaucoup plus.

Je vous interdit de me parler de la manière dont vous le faites ! Vous feriez mieux de rentrer chez vous ou sinon vous aurez à faire à moi ! Me lanca t-elle.

  Je commençai à m’énerver un peu. Moi qui lui proposa gentiment mon aide. Comment pouvait-elle refuser, alors qu'elle semblait ignorer comment se rendre au Pays des Merveilles.
  Je me leva du lit et me dirigea vers elle. Je m'approcha tellement que nos front se touchèrent. Je lui murmura que je pouvais l’amener là où elle avait tant envie d'aller. Elle recula, se qui faillit me  faire tomber. Elle se retourna vers la cheminé, et me demanda ce que je voulais.  
  Je m'approcha doucement d'elle. Contrairement à ce que je faisais d'habitude, mes pas résonnèrent dans toute la chambre. Trois petit pas pour la rejoindre. Je posa mes mains sur ses épaules, approcha ma bouche de son oreille et, attendis un petit peu. Alors que n'importe qui aurai chuchoté, je décida de lui parler normalement, mes lèvres touchant presque son oreille.

Qu'est-ce qui te fais croire que j'attends quelque chose de ta part ?

 Je disparu pour réapparaître, devant elle. Toujours souriant, toujours aussi proche. La cheminée chauffait mon dos, ce qui n'était pas désagréable. Je me mis d'ailleurs à ronronner.
  Après m'être ressaisis, je commença à tourner autour d'elle.

Bien sur que je veux quelque chose. Que serais-tu prête à me donner pour sauver ton père ?

  En terminant ma phrase, je m’arrêta, de nouveau face à elle, la regardant toujours dans les yeux.
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Jeu 31 Oct - 16:59


Je restais là à regarder les flammes orangées réchauffé ma chambre tandis que les pas de mon invité non désiré se faisait entendre derrière moi. Je ne bougea pas, priant simplement pour qu'il s'en aille. Non, ses pas se rapprochait de moi et je sentis ses mains sur mes épaules ce qui me fit me contractée. J'avais envie de lui arracher le coeur et de le réduire en cendres là tout de suite mais je n'y fis rien. Je sentis son souffle près de mon oreille, j'avais envie de me retourner et de le gifler mais je n'y fis rien et continua de fixer les flammes comme si de rien n'étais, ma chevelure brune tombant en cascade sur mes épaules.

Qu'est-ce qui te fais croire que j'attends quelque chose de ta part ?



A ma surprise, je lui répondis d'une voix calme, mon regard toujours porté sur les flammes, le reflet des flammes se lisait dans mes pupilles noisettes.

Tu n'es pas venu ici pour dire bonjour, alors c'est que tu veux quelque chose de moi.

Après tout, peut être qu'il pouvait réellement m'aider à retrouver mon défunt père. Finalement, il disparu et réapparu devant moi, tout sourire. Il se mit d'ailleurs à ronronner, surement son côté chat voulait ça. Il était tellement proche de moi que nos lèvres auraient pu se toucher. Je leva les yeux au ciel et me retourna tandis que ce dernier se mis à tourner autour de moi, ce qui m'exaspérait au plus haut point.

Bien sur que je veux quelque chose. Que serais-tu prête à me donner pour sauver ton père ?

Aurais-tu été un vautour dans une autre vie très cher ?

Il s'arrêta de nouveau devant moi, toujours en souriant. Il accepterait de sauver mon père mais à quel prix ? Je l'ignorait. Après tout, je lui donnerais tout ce qu'il voulait si en échange, on me rendait mon père.

Tu auras ce que tu veux de moi, revoir mon père est la seule chose qui compte, je serais prête à tout pour le ramener.

Je continuais de le regarder, attendant une quelconque réponse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Ven 1 Nov - 1:12


  Alors que je tournais autour d'elle, je lui demanda ce qu'elle était prête à me donner pour pouvoir récupérer son père, car  c'était la raison pour laquelle elle voulait se rendre au Pays des Merveilles. Au lieu d'un réponse, elle me demanda si j'avais été un vautour dans un autre vie, ce qui me fis rire de nouveau.

Qui sais ce que nous avons étés.

  Je m’arrêta devant la reine, attendant sa réponse. Elle me dit qu'elle était prête à tout, que je pouvais attendre n'importe quoi d'elle pour sauver son père. Mon sourire devint plus grand, commençant à défigurer mon visage. Je disparut, petit à petit, terminant bien évidemment par mes yeux et mon sourire.
 Je réapparus assis, sur l'un des fauteuils qui se trouvaient dans la pièce. Un fauteuil qui était d'ailleurs particulièrement confortable. Je commença à jouer avec mes mains tout en lui répondant.

Il y a pas mal de choses que tu pourrai me donner. Je regarda rapidement ce qu'il y avait dans la chambre. En fait, j'ai une idée bien précise.

   J'eu un petit rire nerveux. Je passa ma main sur mon visage puis regarda de nouveau la reine. Je n'avais plus mon sourire. Mon air était très sérieux. Je la  regarda droit dans les yeux, la fixa un petit moment avant de reprendre.

Mais il y a juste un petit soucis. Comment puis-je être sur que tu tiendra parole ? Après tout, on n'obtient pas une réputation comme la tienne en étant toujours honnête.

  Je me releva, et commença à faire le tour de la pièce. Les mains dans les poches, je pris tout mon temps.

Mais j'aurais peut-être une sorte de... compromis à te proposer.
Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Ven 1 Nov - 21:23


Qui sais ce que nous avons étés.

Je continuais de regarder mon invité avec de la méfiance. Oui, je lui donnerais tout ce qu'il voudrais si il m'aidais à retrouver mon père. Alors que je lui annonça que j'étais prêt à tout lui donner pour revoir mon père, un sourire immense apparu sur son visage, ce qui m'indigna légèrement. Il fini par disparaître, ne laissant que ses yeux et son sourire avant de réaparaître sur un de mes sièges près de la cheminée, tandis que je continuais de faire les cents pas dans ma chambre, ma chevelure brune se balançant de gauche à droite le long de mon dos. Tandis que je me dirigeais vers la cheminée pour rallumer le feu qui commençait à s'éteindre légèrement en jetant une boule de feu dedans, il m'annonçant qu'il y avait beaucoup de choses que je pourrait lui donner tandis qu'il jetait des regards dans ma chambre.

Il y a pas mal de choses que tu pourrai me donner. En fait, j'ai une idée bien précise.


Je me retourna vers lui et l'observa de mon regard chocolat, légèrement en colère, les bras croisés tandis qu'il restait là à rire bêtement.

Que veux-tu ?

Il passa sa main sur son visage tandis que je continuais de le regarder, soucieuse. Que voulait-il ? Je l'ignorais et j'espèrais qu'il aurait vite ce qu'il veut et qu'il s'en aille aussi vite qu'il est venu. Son sourire venait de disparaître, laissant un air sérieux, presque effrayant. Il me regardais avec un regard noir, je voulu ouvrir la bouche mais je ne dis rien.

Mais il y a juste un petit soucis. Comment puis-je être sur que tu tiendra parole ? Après tout, on n'obtient pas une réputation comme la tienne en étant toujours honnête.

Il est vrai que je n'ai pas une merveilleuse réputation mais je te promet que je tiendrais parole si c'est pour sauver mon père. Je suis prête à tout pour le revoir.

Tandis que je restais là, debout au milieu de la pièce, les bras croisés, il se releva et commença à faire le tour de la pièce, les mains dans les poches tandis que je le suivais du regard.

Mais j'aurais peut-être une sorte de... compromis à te proposer.
Et quel genre de compromis très cher ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Lun 4 Nov - 18:20



  Je savais en effet exactement ce que je voulais. Les bras croisé, me regardant avec méfiance, les yeux toujours en colère, mais un peu moins qu'avant, la reine me demanda ce que je voulais. Était-elle vraiment prête à tout pour se rendre au Pays des Merveilles ? Je me mis à rire, je connaissais sa réputation, elle qui aimait tant recevoir et rien donner en retour, elle qui jouait magnifiquement bien sur les mots. Je lui fis comprendre que, malheureusement, je n'avais aucune garanti que sa parole valait quelque chose.

...je te promet que je tiendrais parole si c'est pour sauver mon père. Je suis prête à tout pour le revoir, me lança t-elle.

  Heureusement que je n'avais aucune famille. Je n'ai jamais vraiment compris pourquoi ce lien était si fort, pourquoi certaines personnes étaient prête à faire des choses totalement insensé pour les personnes qu'elles aiment. Surtout quand on sais que, la plupart du temps, ça se termine mal.
  Faisant le tour de la pièce, les mains dans les poches, je réfléchissais. Je lui dis qu'on pouvais peut-être faire une sorte de compromis. Quelque chose qui nous conviendrai à tout les deux. Un contrat des plus basique qu'elle n'aurait aucune raison de le rompre. Elle me demanda quel genre de compromis. Dos à elle, je me mis de nouveau à sourire, me frottant les mains. Son petit "très cher" qui termina sa phrase me fis me retourner. Mon sourire était si grand qu'il défigurai mon visage. D'une voix douce, basse, à la limite du murmure, je lui répondit, tout en m'approchant d'elle.

Je te dis, comment y aller, par quel moyen, à qui t'adresser, je te donne toutes les carte pour que tu y parvienne, et en échange... tu me devra une sorte de service.

  Un bon mètre nous séparait. Elle ne semblait pas totalement convaincue. Rumplestiltskin. Ce nom me vint à l'esprit. Lui qui passait beaucoup de contrat, avec comme prix, des choses qui semblent anodine, et qui pourtant, donnent de résultats terribles. Il me fallait être plus précis pour qu'elle accepte.

Un service tout simple, tout ce qu'il y a de plus inoffensif. Je pourrais te demander de m'offrir une tasse de lait, de faire passer un message ou de me faire rencontrer quelqu'un par exemple. En tout cas, rien qui ne nécessitera d'utiliser la magie.

  Je lui tendis la main, attendant son accord, ou non.


Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mer 6 Nov - 17:39


Je continuais d'observer le Chat de Wonderland, les bras croisés tandis que je lui promettais qu'il pouvait avoir confiance en moi et que j'étais capable de tout pour sauver mon pire, ce qui le fit d'ailleurs rire. Je n'eu qu'une envie, c'est de lui mettre un gifle et de le faire passer par dessus la rembarde par un simple mouvement de doigt mais je ne fis rien tandis qu'il s'approchait de moi.

Je te dis, comment y aller, par quel moyen, à qui t'adresser, je te donne toutes les carte pour que tu y parvienne, et en échange... tu me devra une sorte de service.

J'arqua les sourcils lorsqu'il m'annonça qu'il avait besoin de moi pour un service. Il m'avait dit cela dans un murmure et tellement proche de moi que je pouvais entendre sa respiration mais qui me dis que je pourrais réellement lui faire confiance ? Qui me dis qu'il ne me mène pas par le bout du nez pour m'envoyer dans un piège ? Je me retourne tandis qu'il me regardait de la tête au pieds. Finalement avant même que je lui demande, il fut plus précis sur ce 'marché' qu'il voulait passer avec moi. Je recommença à faire les cents pas dans la pièce tandis que lui, il restais là.

Un service tout simple, tout ce qu'il y a de plus inoffensif. Je pourrais te demander de m'offrir une tasse de lait, de faire passer un message ou de me faire rencontrer quelqu'un par exemple. En tout cas, rien qui ne nécessitera d'utiliser la magie.
Très bien j'accepte mais comment puis-je être sûre que tu ne me conduis pas dans un piège ?

Je voulais revoir mon père coûte que coûte mais pas jusqu'à y risquer ma vie alors, si jamais il osait me conduire dans un piège, il serais à qui il a à faire ! Je me dirige finalement vers mon lit avant de m'y asseoir et d'attendre sa réponse.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Ven 8 Nov - 16:39

 
  La reine ne me serra pas la main pour conclure le marché. Elle recommença à faire les cents pas, me laissant, main tendu dans le vide. Je ne bougea pas ma main, toujours prêt a lui serrer la sienne pour en terminer une bonne fois pour toute.
  Tout en marchant, elle me regarda. Elle me dit qu'elle était prête à accepter le marcher, mais que rien ne lui prouvait que ce n'était pas un piège. Mon sourire, défigurant toujours mon visage, diminua légèrement, mes pupilles se dilatèrent, et je pris une profonde inspiration. Mes cheveux, et tout les poils de mon corps, s'hérissèrent, et je lui répondit, sans même desserrer les dents.

Est tu en train de me traiter de menteur ?

  Je m'approcha doucement d'elle. La main toujours tendu. Je flotta légèrement. Mes pieds étant à quelques millimètres seulement du sol. Mes yeux avait un peu grossis, et s'étaient arrondis. Je m’arrêta à un pas d'elle puis, laissant mes pied au même endroit, mon corps se déforma petit à petit, pour faire le tour d'elle. De la fumée se dégagea au fur et a mesure que mon corps s'allongeait pour entourer la reine tel un serpent.

Si je t'avais voulu du mal, crois moi que tu le saurai. Je tiens vraiment à ce que tu me rendes un petit service, un jour ou l'autre. Et tu ne me devra ce petit service, qu'après avoir pu aller au Pays des Merveilles.

  Mon corps arrêta de s'agrandir et de l'encercler. Ma tête se trouvait sur sa gauche. je n'avais pas encore fais un tour complet. Mes yeux et mon sourire se détachèrent alors, toujours reliés à mon corps par une légère fumée, pour terminer le cercle. Ils s’arrêtèrent une fois face à son visage.

Et si je voulais te conduire à un piège, ne crois tu pas que j'aurai tout fait pour éviter que l'un de nous deux dise ce mot ? Piège, piège, piège, piège, piège...

  Je me mis à rigoler de bon cœur. Ma main, toujours tendu, attendant que la reine ne la serre pour accepter le marché, se trouvait dans son dos. Je lui tapota donc son épaule, espérant qu'elle ne se retourne et accepte.


Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Sam 9 Nov - 2:59



Est tu en train de me traiter de menteur ?
Non, je me demande simplement si je peux te faire confiance, après tout tu es le Chat de Cheeshire non ? Alors je m'interroge, c'est tout mais en rien je ne te traite de menteur.

Moi ? Le traiter de menteur ? Et puis encore ?! J'ai le droit de me questionner sur la vérifiabilité des faits qu'il exprime non ? Je veux retrouver mon père et il m'offre la possibilité sur un plateau d'argent, je trouve que c'est juste trop rapide mais après tout, je peux peut être lui faire vraiment confiance. Il s'approcha de moi, sa main toujours tendue au cas où la mienne vienne la serrer pour signer notre accord, alors qu'il était à quelques mètres de moi, son corps se mit à se déformer dans un amas de fumée pour m'entourer comme un serpent, ne pouvant plus bouger aucuns membres, je le fixa et il fit de même.

Si je t'avais voulu du mal, crois moi que tu le saurai. Je tiens vraiment à ce que tu me rendes un petit service, un jour ou l'autre. Et tu ne me devra ce petit service, qu'après avoir pu aller au Pays des Merveilles.
Et qui me dis que tu ne profiteras pas de ma présence au Pays des Merveilles pour faire je ne sais quoi ...

J'étais soucieuse et alors ? Je me le devais bien non ? Finalement, son corps arrêta de m'encercler mais il termina le cercle avec ses yeux et sa bouche qui se détachais de son visage dans un amas de fumée pour finir face à mon visage. Cette chose m'écueuraie au plus haut point mais je ne dis rien. Finalement, je lui dis que j'acceptais son marché mais que je n'étais pas certaine qu'il ne me conduise pas dans un piège, il me répondis évidement que si il aurait voulu me conduire dans un piège, il n'y aurait pas fait allusion. Il répêta le mot piège plusieurs fois avant de rire bêtement et de me libérer de son entrainte, sa main tendue toujours dans mon dos. Qu'est-ce-que ce chat pouvais m'exaspérer mais enfin, c'était le seul moyen que j'avais pour aller au Pays des Merveilles alors ... Il me tapota l'épaule et je me retourna avant de le fixer. Je fini par lui serrer la main, levant mon regard vers lui.

J'accepte ton marché mais gare à toi si tu me conduis dans un piège.
Alors ? Comment je me rends au Pays des Merveilles ?


Je retourna vers mon lit et fini par m'asseoir, en continuant de le fixer.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mar 12 Nov - 1:40

 

  Elle était très difficile à convaincre, mais je le savais en venant ici. Petit à petit, elle commençais à me croire, quand je lui disais que ce n'était pas un piège. Elle avait surtout du mal à accorder sa confiance.
  Alors que je m'étais enroulé autour d'elle, tentant désespérément de lui faire comprendre que ce n'était pas un piège, elle continua de me dire que rien ne lui permettais de me croire.

Et qui me dis que tu ne profiteras pas de ma présence au Pays des Merveilles pour faire je ne sais quoi ... Me lança t-elle.

  Je lui expliqua que si c'en était un, j'aurais tout fais pour éviter que ce mot ou cette idée ne lui vienne en tête. Je me mis à rire de bon cœur. Je comprenais que l'on pouvais se méfier de moi, mais un accord est un accord, je n'ai jamais piégé, ou tout du moins, trompé... Mentis... Peu importe, je n'ai jamais rompu ou fais un faux contrat. Honnête je le suis, franc et loyal, pas toujours. mais là n'est pas la question. Elle me dis qu’elle accepta, mais que rien ne lui prouvait que ce n'était pas un piège.

Il faudra te contenter de ma parole...

  Elle me fixa un moment, puis, à contre cœur, me serra la main. Au même moment, mon corps était redevenu normal. Je fixa mon regard sur elle, tout en resserrant mes doigts sur sa main. Un filet de fumée violacé se forma tour de nos mains, les liants un moment. Elle me regarda, puis me fis comprendre que je le payerai si je la menais dans un piège. Mon visage redevint sérieux. Même après avoir passé le marcher, elle continuais à penser que ça pouvait être un piège.
  Elle se posa sur son lit, puis me fixa. Elle me demanda comment se rendre au pays des merveilles. Je lui fis un magnifique sourire, loin de ceux qui avaient déformés mon regards quelques minutes auparavant. Je fis un pas avant de disparaître en fumée. Je réapparu, allongé, derrière elle, sur son lit. Les mains derrière la tête, profitant, avant de partir, de ce merveilleux lit.

le pays des merveilles, est le monde qui possède le plus de, ce que vous appelez ici, portails. Mais ils sont loin d'être faciles à trouver et à traverser. Je ferma mes yeux puis, sans même ouvrir la bouche, continua de parler. Il y a un homme, qui vis maintenant dans ce monde, qui peux te conduire à l'un d'eux. Il me semble même que tu l'a déjà rencontré.

  Je me redressa, m'approcha d'elle. Je me rapprocha jusqu’à ce que nos front se touchent encore une fois puis, tout excité, je lui donna son nom, ou plutôt, la façon dont on l'appelait au Pays des Merveilles.

Le Chapelier...

 

Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mer 13 Nov - 14:04


Finalement, je fini par accepter son marché mais lui annonça que je n'étais pas certaine de pouvoir lui faire confiance, qui me dis qu'il n'en profiterais pas pour faire je ne sais quoi tant que je ne suis pas là, après tout, à Wonderland, je n'ai aucun accès pour revenir ici. Je fini par le lui dire et il me répondis simplement qu'il faudrait que je me contente de sa parole.

De toute manière, tu n'a rien d'autre à me donner pour que je te fasse confiance alors je tiendrais compte de ta parole mais sache qu'au moindre faux pas, je te chercherais dans tous les royaumes existants, je te ferais prisonnier et je te ferais décapité !

Puisqu'il fallait que je me contente de sa parole, il fallait qu'il sache que si il faisait la moindre gaffe, il serait ce qu'il lui en couterais. Alors que je lui serra la main, un filet de fumée violet entrelaça nos doigts, c'était apparemment une sorte de lien entre le contrat. Je finis finalement par lâcher sa main et me dirigea vers mon lit avant de m'y asseoir, continuant de le fixer. Et si il m'avait trompée ? Si il n'avais aucun moyen d'aller à Wonderland ? Si il c'était servie de moi uniquement par mon statut royal ? On verrais bien... Je continuais de le fixer en lui demandant comment me rendre au Pays des Merveilles. Il disparu et réapparu allongé derrière moi, les mains derrière la tête. Surprise, je n'avais qu'une envie, c'était de le virer, qu'il partent très loin. D'ailleurs, je ne tarderais pas à le faire. Je l'observa, les poings serrés.

le pays des merveilles, est le monde qui possède le plus de, ce que vous appelez ici, portails. Mais ils sont loin d'être faciles à trouver et à traverser. Il y a un homme, qui vis maintenant dans ce monde, qui peux te conduire à l'un d'eux. Il me semble même que tu l'a déjà rencontré.

Que j'ai déjà rencontré ? Un homme capable de m'ammener au Pays des Merveilles par un portail mais qui ? Soudain, lorsqu'il m'annonça que dans leur monde, on le nommait le Chapelier. Son visage me revint, j'ouvris légèrement la bouche et prononça son nom. Le chat s'approcha de moi avant de me fixer dans les yeux, je le repoussa de deux mains à quelques mètres de moi.

Jefferson. Tu veux que je m'adresse à Jefferson ? Et qui te dis qu'il voudra m'aider ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Invité
Invité


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Ven 15 Nov - 17:20

 

  Je venais tout juste de lui dire comment on le nommait, au Pays des Merveilles. Le chapelier. Non pas parce qu'il était le seul à porter, ou à faire des chapeaux, mais parce que, il était la seule personne "chapauté" que ce monde avait rendu fou.
  La reine se souvint de lui. En effet, après avoir mentionné le Chapelier, elle se mit à murmurer son nom : Jefferson. Elle me regarda, moi qui me trouvais de nouveau proche d'elle, et me repoussa. Je me laissa donc tomber en arrière, doucement, et disparu tel de la fumée.

Jefferson. Tu veux que je m'adresse à Jefferson ? Et qui te dis qu'il voudra m'aider ? Me dit-elle

  Je réapparut sur le balcon. Droit, regardant les jardin royaux. Mes mains dans le dos, le visage sérieux, je me demandais comment elle pouvais me demander ça. Sans la regarder, je lui dit ce qui me paru évident, sur un ton beaucoup moins enjoué.

Voyons, on t'appelle la Méchante reine, je ne pense pas que l'on t'ai donné ce surnom sans raison.

  Je me tourna doucement vers elle. Je fis un pas en arrière, me rapprochant du rebord. Toutefois, mon pied ne toucha pas le sol. Il se posa à quelques dizaines de centimètres, comme s'il venait de toucher une marche invisible. Petit à petit, je recula donc, montant ces marches, jusqu’à arriver sur la rambarde.
 
S'il à quitté le Pays des Merveilles, c'est parce qu'il voulait quitter sa propre folie. Ici, il vit misérablement... avec sa fille. A toi d'en tirer profit, je suis sur que tu y arrivera... à Merveille.

  Je lui fit une dernière fois, mon magnifique sourire. Je ferma les yeux, leva la tête, tendis les bras, prêt à sauter en arrière. Je me laissa tomber puis, disparut en fumée.
 


Bouh !

  Mes yeux et mon immense sourire réapparurent devant le visage de la reine.

A la prochaine, votre majesté... Fis-je en disparaissant pour de bon.



Revenir en haut Aller en bas

Carnet de Bord
► CAMP: Bien ou Mal ? J'hésite encore bien que je sois accès plus sur le mal...
► PERSONNAGE: La sexy, manipulatrice, la reine des reines, la sublime Evil Queen !
► EMPLOI: Mairesse de Storybrooke, la seule et l'unique !
Joueuse ● EVIL QUEEN

₪ Messages :
1497
₪ Je suis actuellement :
  • à Storybrooke
₪ Coeur :
Il appartient à Robin

MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Mer 20 Nov - 13:14




Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !

Flashback, le Chat de Cheashire me rends visite...




Je restais là, assise sur mon lit à me rappeler sans cesse le nom de celui que me conseiller le chat en face de moi. Jefferson ? Comment accepterais-il ? Il me déteste, et ça depuis toujours... Et pourtant, c'est le seul moyen pour que je puisse aller chercher mon père... Je lui annonce finalement que ce dernier ne me fera certainement pas confiance. Il se lève, disparaît et réapparais sur le balcon devant les jardins royaux et se retourne vers moi et me dit moins enjoué que je ne l'avais connu jusque là:

Voyons, on t'appelle la Méchante reine, je ne pense pas que l'on t'ai donné ce surnom sans raison.

Je m'avança près de la rembarde de mon lit et le fixa, arquant les sourcils. C'est vrai que j'étais l'Evil Queen, mais que voulez-t'il dire par là ? Peut être que... Mais oui bien évidemment ! Jefferson ne pourrais rien me refuser si en échange, je lui promets un meilleur logis et de la nourriture en quantité pour sa fille. Je m'assois en tailleur et continue de fixer mon indésirable invité. Je le regardais, il monta sur la rembarde comme si des marches l'y menait. Il n'y a pas de doutes, les habitants du Wonderland sont tous fous...

S'il à quitté le Pays des Merveilles, c'est parce qu'il voulait quitter sa propre folie. Ici, il vit misérablement... avec sa fille. A toi d'en tirer profit, je suis sur que tu y arrivera... à Merveille.

Un sourire apparu sur mes lèvres. Il avait raison, si je voulais en tirer profit, il suffisait que je sois moi-même, naturelle et que lui promette des choses qu'il ne pourra pas offrir à sa fille, je me leva du lit et me dirigea vers la rembarde du balcon.

Tu as raison... Il suffit que je lui promette ce qu'il désire et il m'aidera...

Enfin. J'allais pouvoir aller chercher mon père et le ramener. J'avais tellement besoin de lui surtout dans ses instants... Au moment où je tourna la tête vers lui, il se laissa tomber en arrière, je fut surprise mais bien évidemment, il disparu en fumée pour réapparaître devant moi, enfin seulement ses yeux et son sourire.

Bouh !
Haha, très drôle ! Idiot !

Je n'avais qu'une envie, c'est qu'il s'en aille, ce qui fut d'ailleurs plutôt rapide. Il disparu devant moi dans un amas de fumée.

A la prochaine, votre majesté...

Il disparu, je me retourna et me dirigea vers la porte avant de l'ouvrir et d'hurler.

GARDES !

Ils accoururent plus vite que je ne le pensais, il arrivèrent devant moi et me firent la révérence, je les fixa un à un.

Attelez mon carosse, je vais rendre visite à une ancienne connaissance...

Les gardes s’exécutèrent et bientôt, habillée d'une cape au dessus de ma tenue, je monte dans le carrosse et me rends chez Jefferson... Bien évidemment, je continuais de penser au marché que j'avais avec le Chat... Enfin, je réglerais ça plus tard...


 

Evil Queen





James Catter




©Natu de Cocktail-Graph'



RP FINI Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://onceuponatime-rpg.one-forum.net/t1786-liens-de-l-evil-que
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: |FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !   Aujourd'hui à 23:23

Revenir en haut Aller en bas
 

|FLASHBACK| Je ne t'ai jamais rien demandé sale matou !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» pourquoi les hommes n'écoutent jamais rien
» Des héros et un fort
» EL DORADO
» [Cars 2] parce que Pixar ne fait jamais rien par hasard
» Rio Bravo

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
SECOND STAR TO THE RIGHT ™ :: LesMondesDesContes :: Les Royaumes Enchantés :: Les Palais Royaux-